Les Femmes dans la Médecine Dentaire: Retour Sur Les 50 Dernières Années De Médecine Dentaire

Depuis plus d’un siècle, le domaine de la médecine dentaire, traditionnellement masculin, a connu une révolution interne ; une révolution qui reflète les changements du monde professionnel à l’échelle planétaire et dans une multitude de secteurs. Qu’est exactement cette révolution ? La réponse est simple – les femmes dans la médecine dentaire. Le siècle passé a connu un afflux de cabinets gérés par des femmes et une augmentation sensible du nombre de femmes dentistes.

Bien que la toute première femme devenue dentiste l’ait été dès 1866, il a fallu attendre jusqu’aux années 1980 pour que la proportion d’étudiantes en faculté dentaire atteigne 25% des inscrits (1). La première femme dentiste en Europe a obtenu son diplôme en 1895 (2) et 11 des 14 premières femmes diplômées en médecine dentaire l’ont été en Europe (3).

6075_YayMicro_6815304_bd5990c0-b514-0135-d726-0242ac110006+(1)+(1).jpg

Education et leadership

Dans les années 2010, non seulement les femmes comptent pour presque la moitié des étudiants en médecine dentaire, mais elles représentent plus d’un tiers des enseignants en facultés de chirurgie dentaire. Depuis l’an 2000, les candidates y ont presque doublé en nombre. Entre 1999 et 2000, les facultés de chirurgie dentaire ont commencé à agir de façon proactive pour augmenter le nombre de femmes sur les bancs de leurs cursus. En seulement un an, le nombre de doyennes de facultés de chirurgie dentaire aux Etats-Unis est passé de 3 à 12, et 39 assistantes de doyens se sont ajoutées aux 72 en exercice. (3)

Actuellement, les femmes dentistes en activité sont présentes dans les proportions listées ci-dessous dans les pays respectifs (8) :

  • Royaume-Uni — 45% (8)

  • Allemagne – 42% (8)

  • France – 40% (8)

  • Lettonie – 87% (8)

  • Estonie – 87% (8)

  • Pologne – 78% (8)

  • Finlande – 69% (8)

  • Roumanie – 68% (8)

En l’an 2020, à l’échelle mondiale, la majorité des dentistes seront des femmes. Aux Etats-Unis, 49% des diplômées de facultés de chirurgie dentaire sont des femmes tandis qu’au Canada, elles sont déjà 55,4% (7). Il semble que la majorité des hommes dentistes soit à l’aube de la retraite. Ils seront remplacés par une population plus jeune et plus diverse.

Pourquoi les femmes choisissent-elles la médecine dentaire ?

 Choisir la médecine dentaire suppose un mélange de compassion et de capacité à convaincre et à résoudre des problèmes, au-delà même des défis posés par l’obtention d’un diplôme doctoral. Cependant, les femmes poursuivant leurs études dans l’enseignement supérieur, tous domaines confondus, a significativement augmenté au cours des 50 dernières années. La médecine dentaire n’est pas le seul domaine à avoir vu apparaître un afflux d’expertes ; la médecine au sens large connaît les mêmes tendances.

doctor-563429_1920.jpg

Contrairement à la médecine conventionnelle, la médecine dentaire offre un bon équilibre entre la vie familiale et lavie professionnelle, ce qui permet aux dentistes de mener leur carrière tout en prenant soin de leur famille. Certains dentistes choisissent de travailler comme salariés à temps partiel plutôt que d’assumer la responsabilité de la gestion d’un cabinet et bénéficient ainsi des avantages d’une telle situation sur le plan privé. Il a été constaté que les femmes dentistes ont plus de chance de travailler à temps partiel ou moins de 30 heures par semaine (6). Bien que cette possibilité existe pour les hommes dentistes, la situation est moins fréquente.

On ne peut ignorer qu’une raison importante de cette situation est due aux barrières liées au sexe quant à la perception des études de médecine dentaire et à l’accès au financement après le diplôme. Certaines femmes confient que, pas plus tard que dans les années 80, le fait d’être une femme a suffi à leur barrer l’accès à un prêt pour ouvrir un cabinet à l’issue de leurs études dentaires. Néanmoins, quelques décennies plus tard, une telle barrière semble être de l’histoire ancienne. 

Malheureusement, un écart salarial persiste entre dentistes hommes et femmes, signe que les défis que rencontrent les femmes sont les mêmes quel que soit le domaine professionnel. Selon l’ADEA (American Dental Education Association ou Association Américaine de Formation Dentaire), les femmes dentistes gagnent 88% du salaire de leurs confrères masculins au Royaume-Uni et 82% aux Etats-Unis (5). Il semble que si des progrès significatifs ont été faits pour placer les femmes dentistes sur un pied d’égalité que leurs pairs masculins, des défis restent à surmonter.

 Le futur est féminin

Il est indéniable que les femmes ont eu une influence majeure sur le monde de la médecine dentaire tel que nous le voyons aujourd’hui. L’impact des femmes dans cette profession a été ressenti dans le monde entier – même dans des pays où les femmes ont été marginalisées par manque d’opportunités ou par la culture sociale. L’assiduité et le dévouement de nombreuses femmes en médecine dentaire a aidé à abattre les idées reçues quant à leur capacité à devenir des dentistes compétentes et à gérer efficacement des cabinets. A mesure que la domination féminine s’accroit en médecine dentaire, le métier et le secteur continueront à avancer et à changer pour le meilleur.

andi-rizal-320364+(1).jpg

Vous pourriez aussi être intéressé par: