La « Télé-Dentisterie » Est-Elle L'Avenir De La Dentisterie?

Consultations virtuelles à domicile : Comment la télé-dentisterie peut vous aider à toucher un plus grand nombre de patients

Prendre soin des dents de vos patients à distance, à l'aide d'un ordinateur portable et d'une connexion Internet, plutôt que sur un fauteuil dentaire traditionnel, peut vous sembler étrange ou même impossible, mais en réalité, cette méthode commence à entrer dans les moeurs. 

L'expérience des dentistes (1), ainsi que les études universitaires évaluée (2), attestent de l'efficacité surprenante de la télé-dentisterie - l'utilisation des technologies modernes de communication et d'information pour fournir des services cliniques à distance.

Dans cet article, nous décrivons ce qu'est la télé-dentisterie, quels sont ses avantages et ses inconvénients et comment elle vous aide, vous et vos patients.

Qu'est-ce que la télé-dentisterie ?

La télé-dentisterie est une forme de télé-santé ou de télé-médecine, c'est-à-dire l'utilisation des technologies modernes de communication et d'information (comme Internet, la vidéoconférence et les smartphones) pour offrir des consultations médicales et des soins à distance (3).

Son but n'est pas de remplacer les soins médicaux traditionnels, mais de rendre les soins dentaires possibles dans des situations où ils seraient autrement difficiles (prise en compte du temps et des coûts de déplacement ou de la pénurie de spécialistes).

Lorsqu'elle est bien faite, la télé-médecine n'est pas si différente de la pratique médicale traditionnelle qui consiste à faire des visites à domicile - fournir des soins de santé de qualité à toute une communauté, en allant vers les patients qui ne peuvent pas venir à vous.

Dès 1994, le Total Dental Access Project de l'armée américaine a démontré que les principes de la télé-santé s'appliquaient à la dentisterie et que la "télé-dentisterie" pouvait réduire les coûts des soins aux patients, et étendre les soins dentaires aux régions isolées, sans compromettre la qualité du diagnostic ou du traitement (4).

Retracer les origines de la télé-dentisterie démontre qu'il ne s'agit pas d'une mode imaginée par des passionnés de technologie impressionnés par l'omniprésence des smartphones. Au contraire, les nombreuses nouvelles technologies disponibles aujourd'hui montrent que la promesse de la télé-dentisterie, reconnue par les professionnels de la santé bucco-dentaire depuis plus de deux décennies, est maintenant à la portée de la pratique courante de ceux qui voudraient s’aventurer prudemment dans ce monde digital.

Comment ça marche ?

nik-macmillan-280300-unsplash copy 2.jpg

La télé-dentisterie peut fonctionner de deux façons différentes. La télé-dentisterie synchrone (ou "en temps réel") consiste à échanger avec les patients en temps réel, habituellement par vidéoconférence. Vous pouvez parler au patient (qui est à la maison, par exemple) par le biais d'un ordinateur portable ou d'un smartphone.

Habituellement, un assistant dentaire sera sur place, capable d'aider au diagnostic et de discuter de la planification du traitement, sous la direction du dentiste (5).

En parallèle, la télé-dentisterie asynchrone (ou "en différé") implique que l'examen soit effectué séparément chez le patient.

Les images sont sauvegardées et envoyées, toutes les informations nécessaires sont transmises au  dentiste pour qu’il puisse les examiner plus tard (6). Bien entendu, chaque pays aura ses propres directives concernant la télé-dentisterie, et donc les règlements régionaux spécifiques peuvent différer.

En France

La télé-dentisterie gagne également du terrain en France, l'Université de Montpellier ouvrant la voix avec son projet e-Dent, mené en collaboration avec l'hôpital public de Montpellier sur le traitement de 800 patients (100 détenus, 100 personnes handicapées et 600 personnes âgées) (17).

L'accent mis actuellement par la France sur les programmes universitaires suggère que cela sera peut-être plus long qu’au Royaume-Uni pour voir la télé-dentisterie adoptée par les dentistes à plus grande échelle. Mais les programmes réseaux comme « e-Dent create », comprenant des chercheurs, des dentistes et des entreprises, suggère, lui, que la France pourrait être à l'avant-garde du développement de solutions innovantes - et le fait qu'e-Dent utilise et développe son propre logiciel suggère qu'il pourrait devenir un concurrent à TeleDent (18).

De quels outils avez-vous besoin ?

alejandro-escamilla-3-unsplash copy.jpg

Vous pouvez commencer l'un ou l'autre type de télé-dentisterie avec un équipement de télécommunication et des appareils de santé bucco-dentaire facilement disponibles, et l'interaction avec les patients peut se faire gratuitement avec des applications PC ou mobiles comme Skype ou FaceTime. 

Pour effectuer un examen, un un assistant peut apporter une caméra intraorale portable chez le patient, prendre les photos nécessaires, et les envoyer au dentiste (7).

Les besoins, pour une transmission d’images et de dossiers médicaux, ainsi qu’au maintien d'une vidéoconférence, si désiré, sont seulement d'un ordinateur portable à chaque extrémité du processus, couplés à une connexion Internet sécurisée haut-débit.

Pour les dentistes qui souhaitent étendre leurs activités de télé-dentisterie, il existe également des programmes tout-en-un conçus pour intégrer la télé-dentisterie dans votre pratique. 

TeleDent de MouthWatch, par exemple, est un logiciel qui vous aidera à mieux intégrer la télé-dentisterie. En fin de compte, c'est au médecin de s'assurer que ces programmes sont appropriés et utiles pour ceux qui souhaitent aller plus loin et faire de la télé-dentisterie un service régulier ou même routinier.

Qui est-ce que ça aide ?

La télé-dentisterie est typiquement utilisée pour les personnes âgées vivant dans des maisons de soins infirmiers et les enfants en âge d’être scolarisés. En effet, ils sont dépendant de leurs parents, déjà bien occupés, pour le transport, ou peuvent éprouver une certaine anxiété vis-à-vis du cabinet et ainsi ils seront plus à l’aise dans un environnement familier. Cette méthode est également intéressante pour les communautés rurales les plus éloignées du cabinet dentaire.

Screen Shot 2018-03-19 at 7.35.18 AM.png

Les études de cas relatives à la télé-dentisterie, examinées par des pairs, sont nombreuses. Par exemple, la télé-dentisterie a été utilisée avec succès dans des communautés isolées d’Australie et d’Alaska, apportant dans certains cas, des soins dentaires, à des personnes qui n'avaient pas vu de dentiste depuis 20 ou 30 ans (9).

En France, la télé-dentisterie a permis aux dentistes d'apporter de meilleurs soins dentaires aux détenus, dans le cadre d'un projet pilote en 2017 (10). Entre-temps, une étude menée en Géorgie, aux États-Unis, a révélé que la télé-dentisterie non seulement améliorait l'accès aux soins dentaires, mais aussi réduisait le nombre de rendez-vous manqués pour les professionnels occupés, ce qui permettait aux dentistes de les programmer plus efficacement (11).

Quels sont les écueils ?

Le financement est souvent cité comme un obstacle à la mise en œuvre (13) de la télé-dentisterie. Bon nombre des études de cas mentionnées ci-dessus dépendaient du financement et des subventions publiques, ainsi que de programmes à grande échelle, qui exigeaient la participation d'un réseau de cliniques, de patients et de spécialistes. L'éthique et la confidentialité sont une autre préoccupation que les médecins doivent connaître. Par conséquent, soyez conscient qu’il faudra faire preuve de toute la diligence nécessaire avant de vous engager dans ce genre de solutions.

aidan-hancock-440776-unsplash copy.jpg

Quand pouvez-vous commencer ?

Les écueils ci-dessus peuvent ralentir l'adoption de la télé-dentisterie, mais cette dernière est néanmoins susceptible de gagner rapidement du terrain dans les années à venir.

L'ajout de la télé-dentisterie dans le Code on Dental Procedures and Nomenclature (le CDT) de l'American Dental Association, à partir de cette année, démontre que cette discipline devient une pratique normale pour les professionnels de la santé bucco-dentaire. Cela se reflète dans le fait que les assureurs couvrent de plus en plus souvent la télé-dentisterie de la même manière qu'ils le font pour les consultations ordinaires en cabinet (15).

Prendre l'initiative d'atteindre votre communauté avec la télé-dentisterie pourrait être utile pour votre pratique. La télé-dentisterie offre un moyen d'attirer de nouveaux patients n’ayant pas besoin de chirurgie, et de créer de la visibilité au sein de votre communauté. La télé-dentisterie vous permettra d'offrir des soins à un plus grand nombre de personnes, dont beaucoup auraient eu du mal à se rendre chez vous autrement.   

Alors que personne ne prétend que Skype, FaceTime ou même TeleDent ne réinventeront la roue, la télé-dentisterie des "appels à domicile " vous permet de réserver votre fauteuil pour ceux qui en ont le plus besoin - sans négliger les soins d'entretien de ceux qui en ont moins besoin.